Mes chaussures de route

Je vais vous parler des chaussures de route que j’utilise actuellement chez ALTRA RUNNING, à savoir :

  • ONE 2.5
  • ESCALANTE
  • TORIN 3.0

Il y a d’autres modèles « route » que je ‘n’ai pas encore testé. Cet article sera donc évolutif dans le temps.

thumbnail

 

Si je devais donner une phrase qui caractérise les chaussures ALTRA RUNNING, je dirai:

COURIR AU NATUREL

 

Toutes les chaussures ALTRA RUNNING ont des caractéristiques identiques en ce qui concerne :

1 – Le drop zéro: Le talon et l’avant pied sont au même niveau. Ce qui permet de conserver une position naturelle du pied et de diminuer les blessures. Les quadriceps sont moins sollicités pour des muscles plus endurants.

2 – Le « Footshape™ toe box » : un espace plus large pour les orteils, qui respecte la forme du pied tout en permettant à celui ci de rester dynamique. Les pieds sont moins abimés et blessés car ils ne sont plus compressés. De vrais chaussons.

3 – Une marque spécialiste et non généraliste. A chaque chaussure ses spécificités en fonction de l’utilisation, de la course et du terrain utilisé. Cela peut paraitre coûteux au départ mais c’est un investissement qui permet réellement de courir efficacement et dans les bonnes conditions.

 

LES ONE 2.5

C’est ma deuxième acquisition concernant ce modèle. Je les utilise principalement pour un travail de vitesse sur piste, chemin et route (mais pas en trail!). Au delà des caractéristiques énumérées en préambule, l’amorti léger allié au dynamisme de la semelle permet un répondant instantané. J’ai rapidement amélioré mes chronos sur piste au 400 et 1600m ainsi que sur 1km et 5km sur route.

Le confort est immédiat et leur légèreté me fait oublier que je cours avec des chaussures. Au niveau des couleurs je préfère largement de cette année, mais de façon générale, sur toute la gamme, les couleurs sont beaucoup plus flashy et girly que l’an dernier (mais cela n’engage que moi)

Le seul bémol que je pourrais souligner serait de faire attention aux terrains caillouteux ou boueux car le dessous de la semelle a tendance à coincer tout cela.

Mes courses avec ce modèle : Semi marathon du RUN IN LYON 2016 (PR de 3 minutes), Urban trail de Nîmes 2017 (18 kil), marathon de Barcelone 2017 (pas forcément un bon choix : explication plus bas),

Mes entraînements avec ce modèle : Fractionné sur piste, travail technique sur piste, travail technique sur côtes.

IMG_1841

LES ESCALANTE

Le deuxième modèle que j’ai testé. Un amorti modéré, contre un amorti léger sur les one, et un chausson type « tricot » (technologie « mesh knit ») très plaisant.

Altra annonce sur ce modèle une nouvelle technologie : Altra Ego™ qui garantie la souplesse, le confort, le dynamisme et la réactivité de la chaussure.

J’ai commencé à les utiliser pendant ma préparation au marathon du RUN IN LYON sur mes sorties longues. j’ai rapidement constaté au bout de quelques sorties que l’amorti est plaisant et la relance se fait malgré un amorti modéré qui n’est pas mou mais bien réactif: la technologie Altra Ego™ à l’air de tenir ses promesses.

Le bémol que je pourrais souligner est leur souplesse sur terrain hors route qui peut amener le pied à glisser. Il en va de même pour la semelle qui est plus lisse que sur les one. Attention donc à l’herbe mouillée, la boue, les racines…

Ce sont de très bonnes chaussures sur route, pour un usage essentiellement urbain.

Mes courses avec ce modèle : Semi marathon de Toulouse (RP de 23″ sans préparation spécifique), la boucle de Fenouillet (15 kil)

Mes entraînements avec ce modèle : Sorties longues de 1H00 à 2H30

IMG_095899EF74CE-1

LES TORIN 3.0

Le dernier modèle utilisé sur route qui m’a accompagné sur la marathon du RUN IN LYON.

Un amorti modéré, comme les escalante, mais qui de premier bord à l’air beaucoup plus massif (25mm VS 28mm). Je les ai donc utilisé sur les dernières semaines de ma préparation en alternant avec les escalante.

j’ai été surprise par un confort accru et toujours ce répondant et dynamisme à chaque foulée. Pas d’amorti mou. La chaussure me parait un peu moins largeque sur les escalante mais cela permet finalement un meilleur maintien. Ce qui n’est pas négligeable sur les longues distances et minimise la fatigue.

ALTRA RUNNING annonce deux technologies sur ce modèle : Innerflex™ et FootPod™ pour être au plus proche de la physionomie du pied.

Je dirai que ce modèle est tombé idéalement, en fin de préparation ou je commençais à fatiguer de l’enchainement des séances.

Mes courses avec ce modèle : Marathon du RUN IN LYON (RP de 11 minutes)

Mes entraînements avec ce modèle : Sorties longues à partir d’1H30

IMG_3652.PNG

CONCLUSION :

Le choix d’une chaussure est très important, que cela soit pour un entrainement que pour une course officielle.

Vous n’allez pas courir à la même vitesse ou pendant la même durée sur un 10 kilomètres, un semi marathon et un marathon.

Au marathon de Barcelone j’ai couru avec les one 2.5. Avec du recul je m’aperçois que cela n’a pas été forcément un bon choix (par rapport à mon niveau) car l’amorti léger et la fatigue accumulant ne m’a permis de finir la course dans les conditions espérées.

Cette erreur m’a permis de faire de meilleurs choix sur les courses qui ont suivi et d’améliorer mes chronos sur toutes les courses officielles pour lesquelles je me suis alignée.

Pour mon dernier semi j’ai utilisé : LES ESCALANTE

Pour mon dernier marathon j’ai utilisé : LES TORIN 3.0

img_4015.jpg

PAROLES DE RUNNEUSE : Essayer des chaussures minimaliste, c’est découvrir une nouvelle façon de courir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s